Bienvenue sur le site intermodalite.com. Afin de faciliter vos recherches, nous avons classé les commentaires par catégories « derniers commentaires » et « derniers sujets commentés ». Vous pouvez réagir instantanément en déposant un commentaire & appliquer une notation à l’article.

Commentaires, réactions & échanges

  1. 07
    nov

    À Pékin, payez votre ticket de métro en bouteilles de plastique usagées.

    Note 2.74/5 (125 votes)
    Posté par CR, 07-11-2013 à 14:26 | Commenter | nb:1 nombre de commentaires
    À Pékin, payez votre ticket de métro en bouteilles de plastique usagées.

    Une machine inédite dans le métro permet de recharger sa carte de transport en recyclant des bouteilles de plastique!
    Selon certaines estimations, les quelque 20 millions d'habitants de Pékin produisent chaque jour près de 18.000 tonnes de déchets ménagers (contre "seulement" 3000 tonnes à Paris). Et si les autorités chinoises tentent de renforcer les capacités de traitement [...] de la ville, Pékin reste considérée comme une des capitales les plus sales au monde. En pratique l’usager insère une bouteille en plastique dans la machine qui reverse une consigne sur la carte de transport du voyageur.
    Face au succès de l'initiative relayée ces derniers jours par plusieurs blogs et sites internet, la firme chinoise INCOM spécialisée dans le recyclage de déchets envisage de multiplier ces appareils à travers la ville, sur d’autres lignes de métro, dans les écoles, aux arrêts de bus ou dans les centres commerciaux. Ce dispositif permet non seulement d'inciter la population aux gestes respectueux de l'environnement en réalisant de (modestes) économies (20 bouteilles tout de même pour un titre de transport complet) mais propose aussi un argument ludique en faveur de l'utilisation des transports en communs.
    Comment ça marche ? Vous insérez la bouteille dans la machine. Celle-ci la compresse en vingt secondes et crédite 1 mao sur votre titre de transport, soit 10 centimes de Yuan. Un ticket de métro à Pékin coûtant 2 yuans (0,25 euros environ), il vous faudra répéter l'opération vingt fois pour voyager gratuitement.
    A terme, indique urbanews.fr, la firme chinoise à l'origine du projet envisage d’installer 3000 appareils à travers la ville, sur d’autres lignes de métro, dans les écoles, aux arrêts de bus ou dans les centres commerciaux. Le même procédé pourrait aussi être mis en place pour le recyclage des canettes métalliques…
    http://www.claraco.com | EN SAVOIR PLUS | LIRE L'ARTICLE | RETOUR

    Catégorie : Transport voyageur | Origine de l'article : intermodalite.com
  1. commentaire Posté par pVI4Oq6jja, 02-06-2014 à 20h26

    I often take catnaps on the bus I use for comimtung. Other people read, play with their children, or so on. That would probably be a bad idea if we were all driving instead.Anyway, the three technologies I cited aren't limited to low-output engines. In fact the new Audi 4.2L V8 TDI has adopted common rail, and makes well over 300HP. BMW is gradually introducing micro-hybrid technologies like start/stop and regenerative braking basically across their line, including the new M3 and upcoming new M5. Heck, the tiny 1.4L MultiAir available in the Alfa Romeo MiTo makes 168HP the 3.4L base V6 in a mid-90s Camaro/Firebird only made 160HP (MultiAir both reduces emissions AND adds power).Frankly, it just strikes me as bizarre to claim that technologies that reduces CO2 emissions per unit of power are irrelevant to this discussion. It may also be true that on average, Europeans buy smaller and less powerful cars, but obviously adopting such technologies will have an impact on emissions independent of such trends.

Robert & Gilles CLARACO Fondateurs du portail de l’intermodalité intermodalite.com